Lorient Agglomération

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le territoireLes projetsCompétencesA votre service



Evénements 2014
Lorient Agglomération port d'attache de Tara
Le Team Jolokia, laboratoire social
Volvo Ocean Race 2014/2015


Webcam
Vidéos
Photos
L'agglo vue du ciel


Dates, délibérations et comptes-rendus du conseil
Marchés Publics
Accès aux documents officiels




Office de tourisme
L'agence de développement
Espace professionnel
Espace presse
Liens utiles

Rubans du développement durable

Lorient Agglomération > Evénements > Lorient Agglomération port d'attache de Tara
Lorient Agglomération a choisi d’être partenaire de Tara dès sa première expédition, parti de Lorient, son port d’attache, en juillet 2006.

Au fil des ans, les liens se sont resserrés avec la ferveur grandissante du public, notamment en mars 2012 lors du retour de la goélette scientifique après deux ans et demi autour du monde. Si Tara navigue sur toutes les mers du monde, c’est à Lorient qu’il fait escale, à Lorient qu’il est entretenu. Ce partenariat se traduit par les animations proposées aux écoles par la Cité de la Voile Eric Tabarly, par des expositions régulières sur le territoire, mais aussi par la présence du logo de Lorient Agglomération sur les documents de communication de Tara Expéditions et par un pavillon sur une des drisses du bateau.

Tara au port à Lorient

Une histoire née à Groix

L’histoire entre Tara et Lorient a débuté à Groix, lors du festival international du film insulaire qui accueillait l’équipage du voilier. Entre le territoire, fortement maritime, concentrant de nombreux savoir-faire techniques et scientifiques liés à la mer, à la pêche et à la course au large, et l’équipe de Tara, l’évidence s’est imposée. C’est donc à Lorient que le bateau a été préparé en vue de son expédition polaire baptisée « Tara Arctic 2007-2008 ».

 

Tara arrive sur Lorient
© Francis Latreille

Les expéditions de Tara

Tara Arctic (2007-2008)

Dans le cadre de l’Année polaire internationale, Tara s’est laissé « piéger » par la banquise et s'est laissé dériver durant 16 mois sur environ 1 800 kilomètres. Tara a alors servi de base pour DAMOCLES, programme scientifique de l’Union européenne, afin d’étudier et comprendre les phénomènes de changements climatiques des hautes latitudes.

Tara Oceans (2009-2012)

Durant deux ans et demi, Tara a sillonné les océans du monde entier afin d’étudier au niveau planétaire le plancton marin, écosystème vital pour la planète et composé de minuscules organismes comme des virus, des bactéries, des algues. Le plancton marin est le seul écosystème qui soit vraiment continu à la surface de la terre, ce qui permet de prendre le pouls de notre planète.

Tara Oceans Polar Circle (2013)

Entamée le 19 mai 2013 à Lorient, cette expédition s'est achevée le 6 décembre de la même année après avoir parcouru 25 000 km autour de la banquise arctique, en empruntant les passages du Nord-Est et du Nord-Ouest. L'objectif était de dresser un état des lieux, d'un point de vue biologique et climatique, de l'océan Arctique. Les équipes scientifiques de l'expédition précédente participaient également à cette nouvelle campagne, complétant les études sur le plancton faites sur les autres océans.

 

En 2014 la 10ème expédition de Tara est méditerranéenne

Tara entamera au printemps sa 10ème expédition qui mènera la goélette scientifique en Méditerranée. Ce voyage sera l’occasion d’une campagne de sensibilisation auprès des écoles qui seront invitées à bord lors des escales et auprès d’un large public grâce à une exposition itinérante et des films. Tara a également prévu de collaborer avec MedPAN, le réseau des gestionnaires d’aires marines protégées, afin de promouvoir les efforts des associations locales et régionales sur les nombreux enjeux environnementaux liées à cette mer quasi fermée.

Départ le samedi 19 avril 2014 de Lorient.
Retour le 30 novembre 2014.

Un projet scientifique

Durant cette expédition, une étude scientifique sera menée à bord de Tara sur le plastique, par l’Université du Michigan aux Etats-Unis et le laboratoire de Villefranche-sur-mer (CNRS) en France. L’objectif est de comprendre le rôle de l'accumulation de débris plastique dans la dynamique des écosystèmes pour pouvoir prédire leurs impacts à venir sur les océans de la planète. Les résultats de cette étude scientifique auront pour but d’influencer les décisions des pays riverains de la Méditerranée et les populations pour une meilleure gestion de ces déchets et de l’assainissement. Ils encourageront également l’innovation industrielle vers de nouveaux plastiques biodégradables. 

Les escales de Tara

En France
Montpellier, Marseille, Port-Cros (Var), Les Embiez (Var), Antibes, Nice, Calvi (Corse)

A l’étranger
Tanger (Maroc), Cala Gonone (Sardaigne - Italie), Gênes (Italie), Dubrovnik (Croatie), Gyros (Grèce), Haïfa (Israël), Beyrouth (Liban), Alger, Barcelone

En chiffres
Durée de l’expédition : 7 mois
Nombre d’escales  : 17
Nombre de pays  : 10
Nombre de microfragments plastique estimés en Méditerranée  : 250 millions (source Union Européenne)
Les partenaires  : agnès b., Fondation Albert II de Monaco, UNESCO-COI, MedPAN, Lorient Agglomération, IUCN. 


Quelques images de Tara


Pêche Pêche Pêche Pêche Pêche Pêche Pêche Pêche Pêche

 


Tara

 


 
 Ok
Recherche avancée

Volvo Ocean Race

 





 


Les Nouvelles, n°18

 
 
Les Nouvelles
 
 

Retrouvez le magazine de l'agglomération

 

 


Lorient Agglomération Express n° 47

 
 
Lorient Agglomération Express
 
 

Retrouvez les publications de Lorient Agglomération

 


An Oriant Tolpad
ActualitésPlan du siteContactsMentions légales / Crédits