Le territoireLes projetsCompétencesA votre service







Webcam
Vidéos
Photos


Délibérations du conseil
Marchés Publics
Accès aux documents officiels
Handicap
Ouverture des données
Emplois
Stages gratifiés
Apprentissage




Office de tourisme
L'agence de développement
Espace professionnel
Espace presse
Liens utiles

Kartenn

Lorient Agglomération > Actualités
23-12-16 - Environnement, Maritime

Un plan de dragage des ports de la rade

Au cours d'une conférence de presse conjointe, jeudi 22 décembre, la Région Bretagne, DCNS, Lorient Agglomération et la Compagnie des Ports du Morbihan ont présenté leur plan de dragages des ports de la rade de Lorient opérationnel pour les dix années à venir.

Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

La configuration de la rade de Lorient située à l’embouchure de deux fleuves (Blavet et Scorff) engendre une sédimentation régulière des bassins portuaires et chenaux d’accès. Le maintien des tirants d’eau nécessaires au bon fonctionnement des ports requiert donc des opérations de dragages d’entretien, relevant de la compétence de plusieurs maîtrises d’ouvrages : la Région Bretagne, DCNS, Lorient Agglomération et la Compagnie des Ports du Morbihan.

En application à la Charte des dragages des ports bretons et en cohérence avec le schéma de référence des dragages du Morbihan, le SDAGE (schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux) Loire-Bretagne et les SAGE (schéma d’aménagement et de gestion des eaux) Blavet et Scorff, les quatre maîtres d’ouvrages de la rade de Lorient se sont associés au travers d’une convention de groupement de commande pour mettre en place un plan de gestion opérationnelle des dragages (PGOD). Ils répondent ainsi à un besoin de planification pluriannuelle de gestion différenciée des sédiments de dragage à l’échelle de la rade : immersion pour les sédiments sains ou la gestion à terre pour les sédiments présentant des contaminations aux métaux et/ou hydrocarbures.

 

Pour les dix années à venir, la démarche engagée a pour objectif de donner une visibilité globale, transparente et partagée de la planification des opérations de dragage en rade de Lorient et de la gestion des sédiments dans un cadre administratif réglementaire. Le schéma  retenu repose sur une procédure d’instruction commune, avec enquête publique unique et délivrance de quatre arrêtés préfectoraux, conformément à ce que prévoit le Code de l’Environnement. Compte tenu de l’importance stratégique de la démarche et des autorisations attendues, et de la densité technique et réglementaire d’un tel dossier, une commission d’enquête est mise en place. Lorient Agglomération représentera les maîtres d’ouvrages auprès du Préfet et la Maison de l’Agglomération désignée siège de l’enquête publique. L’ensemble des documents relatifs à cette étape seront mis en ligne sur le site internet www.lorient-agglo.fr.

Chiffres clés opérationnels

Pour les dix prochaines années, les besoins moyens prévisionnels en dragage d’entretien en rade de Lorient sont estimés à 140 000 m3/an, dont environ 10% nécessiteront une gestion à terre compte tenu du taux de contamination ne garantissant pas leur innocuité environnementale. Ces sédiments non immergeables seront dragués dans un deuxième temps, quand une filière de gestion à terre clairement identifiée et opérationnelle sera définie. Le projet en cours d’étude sur le site de la Becquerie à Hennebont, pourrait répondre à moyen terme (hiver 2018-2019), à cette nécessité. Les sédiments immergeables quant à eux sont gérés par immersion sur le site au large de Groix, à l’exception des sédiments sableux qui seront prioritairement destinés aux rechargements de plages et cordons dunaires, en coordination avec les politiques de Gestion Intégrée de la Zone Côtière (GIZC) et des Programmes d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI). Le site d’immersion de Groix fait l’objet d’un suivi scientifique annuel très poussé depuis les années 2000, les résultats sont présentés et débattus au sein du Comité de suivi des dragages Ouest Morbihan, sous l’égide du sous-préfet et rassemble les services de l’Etat, les maîtres d’ouvrages portuaires, les experts en environnement marin, les usagers portuaires et les associations citoyennes.

Les volumes dragués annuellement en rade de Lorient (140 000 m3/an) sont à comparer aux échelles régionales et nationales, pour lesquelles les besoins ont été estimés lors des travaux relatifs à la concertation sur le dragage de la Conférence Régionale Mer et Littoral (CRML) en 2016 s’élèvent à  :

-         330 000 à 400 000 m3/an sur le littoral breton, hors dragage pour la réalisation de la plate-forme d’Energies marines renouvelables de Brest (entre 1 et 1,5 Mm3) ;

-         50 millions de m3/an sur le littoral français.

Conformément aux prescriptions des arrêtés préfectoraux autorisant les dragages d’entretien, chaque maître d’ouvrage présentera à ses partenaires ses besoins de dragages d’entretien pour l’année à venir et indiquera la filière de gestion des sédiments selon leur qualité (objectivée par des analyses récentes - moins de 3 ans). Les travaux de dragage et la planification concertée des dragages annuels seront portés à connaissance des services de l’Etat pour validation de sa conformité et présentée en comité de suivi des dragages Ouest Morbihan.

 

Calendrier prévisionnel

Comité de suivi des dragages Ouest : 16 décembre 2016

Dépôt des demandes d’autorisations : fin 2016

Instruction : mai/juin 2017

Enquête publique : été 2017

Obtention des 4 arrêtés préfectoraux : automne 2017

1res opérations de dragages d’entretien (avec immersion) : hiver 2017-2018

 

Depuis 1997, ce sont en moyenne 150 000 m3/an qui sont dragués en rade de Lorient, dont 100 000 m3/an immergés sur le site d’immersion de Groix (intégrant les opérations de dragages d’entretien et d’investissements liées au développement portuaire). Les autres filières de gestion ont été de l’immersion sur le site du Grasu et, pour les sédiments sableux présents dans la passe Ouest et les chenaux d’entrée de rade, le rechargement en sable des plages de Gâvres et de l’anse du Stole à Lomener. Une infime part (0,5%) des sédiments dragués ont été gérés à terre.

 

[A lire] notre dossier sur le plan de dragage dans la magazine "Les Nouvelles" : https://www.lorient-agglo.fr/fileadmin/user_upload/Portail_cap/Nouvelles/2017/Les_Nouvelles_32__Mer.pdf



Retour
 
 Ok
Recherche avancée

Le triskell
Calendrier jours de collecte

 


Les Nouvelles, n°33

 
 
Les Nouvelles
 
 

Retrouvez les publications de l'agglomération

 

 


Supplément Gare

 
 
Lorient Agglomération Express
 

 


Lorient Agglo Express

 
 
Lorient Agglomération Express
 

An Oriant Tolpad
ActualitésPlan du siteContactsMentions légales / Crédits